[ed-logo id=’7324′]

Latest Posts

Napoléon et la Pologne – Réorganisation des troupes polonaises

Décret concernant la réorganisation des troupes polonaises [1]Après le désastre de 1812, Poniatowski tenta de réorganiser l’armée du grand-duché ; parmi ces nouvelles troupes apparurent les Krakus (cosaques polonais), recrutés à Cracovie.

 

Au palais des Tuileries, le 18 décembre 1813

Napoléon, empereur des Français, roi d’Italie, protecteur de la Confédération du Rhin, Médiateur de la Confédération suisse, etc., nous avons décrété et décrétons ce qui suit :

ARTICLE PREMIER. –

Les corps de l’armée polonaise seront organisés de la manière suivante :

1° Deux régiments de lanciers [2]Barré : polonais  , chaque régiment de quatre compagnies, chaque compagnie de 125 hommes (conformément au tableau ci-joint) [3]Organisation des deux régiments de lanciers : Etat-major : 1 colonel commandant, 1 colonel en second, 2 chefs d’escadron, 2 adjudants-majors, 1 officier payeur, 1 chirurgien major, 1 aide ou … Continue reading   ……….. 1,000

2° Un régiment d’éclaireurs de six escadrons, chacun 250 hommes….. 1,500

Le régiment de Krakus [4]Après le désastre de 1812, Poniatowski tenta de réorganiser l’armée du grand-duché ; parmi ces nouvelles troupes apparurent les Krakus (cosaques polonais), recrutés à Cracovie.  prendra le nom d’éclaireurs et fera le fond de ce régiment qui pourra être porté à dix escadrons s’il y a suffisamment d’hommes.

Cavalerie légère polonaise. Les Krakus (1813)
Cavalerie légère polonaise. Les Krakus (1813)

3° Un régiment de la Vistule de deux bataillons d’infanterie, organisé comme l’infanterie française et chaque bataillon de six compagnies…. 1,680

4° Une batterie d’artillerie à cheval qui sera attachée à la cavalerie.

5° Quatre compagnies d’artillerie à pied, qui seront formées et complétées à …. 500

6° Une compagnie de sapeurs

TOTAL : 4,680

 

ART. 2 –

Ces troupes seront payées par le département d la guerre à dater du 1er janvier 1814. Elles jouiront de la même solde et du même traitement que les troupes françaises.

 

ART. 3 –

Il y aura, à Sedan, un dépôt général des troupes polonaises. Ce dépôt sera sous les ordres du général Dombrowski ; il sera commun aux 3 régiments de cavalerie, au régiment d’infanterie et aux troupes d’artillerie.

 

ART. 4 –

Tous les officiers des différents polonais qui ne seront pas employés dans cette nouvelle organisation, qui voudront entrer dans la cavalerie ou dans l’infanterie française, et qui en feront la demande, seront employés dans leur grade au service de la France.

 

ART. 3 –

Nos ministres de la guerre, de l’administration de la guerre et du trésor, sont chargés de l’exécution du présent décret.

 

NAPOLÉON

 

References

References
1, 4 Après le désastre de 1812, Poniatowski tenta de réorganiser l’armée du grand-duché ; parmi ces nouvelles troupes apparurent les Krakus (cosaques polonais), recrutés à Cracovie.
2 Barré : polonais
3 Organisation des deux régiments de lanciers : Etat-major : 1 colonel commandant, 1 colonel en second, 2 chefs d’escadron, 2 adjudants-majors, 1 officier payeur, 1 chirurgien major, 1 aide ou sous-aide, total : 9 officiers, 2 adjudants sous-officiers, 1 maréchal vétérinaire, 1 brigadier-trompette,  1 maître armurier, total : 5 hommes d’état-major. Compagnies : 1 capitaine, 1 lieutenant, 2 sous-lieutenants, total : 4 officiers. 1 maréchal des logis chef, 4 maréchaux  des logis, 1 fourrier, 8 brigadiers, 109 lanciers, 2 trompettes, total : 125 hommes.