[ed-logo id=’7324′]

Latest Posts

La mort de Lannes – Cadet de Gassicourt

Portrait en buste de Charles-Louis Cadet de Gassicourt (1769-1821), pharmacien de Napoléon Ier - Isidore Péan - Malmaison
Portrait en buste de Charles-Louis Cadet de Gassicourt (1769-1821), pharmacien de Napoléon Ier – Isidore Péan – Malmaison

Portrait en buste de Charles-Louis Cadet de Gassicourt (1769-1821), pharmacien de Napoléon Ier – Isidore Péan – MalmaisonMontebello est mort, j’ai embaumé le corps avec MM. Larrey et Vareliaud. Il nous a été envoyé le jour même de sa mort avec ordre de le préparer comme l’avait été le colonel Marland, tué à la bataille d’Austerlitz, c’est-à-dire, de le plonger dans une forte dissolution de sublimé corrosif selon la méthode du D. Chaussier. Mais le maréchal était en pleine putréfaction, et cette opération qui a duré trois jours a été pénible et dangereuse. Les lotions d’acide muriatique, les fumigations guytoniennes, les cassolettes de benjoin, etc., ne pouvaient corriger l’odeur horrible de ce cadavre. J’ai été fortement indisposé par la poussière du sublimé corrosif, dont j’ai pilé trente livres dans un mortier découvert. Je me suis trouvé superpurgé pendant trois jours, et j’ai eu un commencement de salivation.

Lorsque nous avons plongé, le corps du maréchal dans le bain mercuriel, l’ammoniaque et l’hydrogène sulfuré qui s’exhalaient du cadavre, décomposèrent entièrement la dissolution, et il fallut recommencer.

Après huit jours d’immersion, nous avons mis le maréchal dans un tonneau fait exprès, et nous avons achevé de le remplir avec une solution saturée de sublimé corrosif. Le corps, transporté en France, doit être séché et placé dans un cercueil.