[ed-logo id=’7324′]

Latest Posts

Noblesse – Italie

Le roi de Romer
Le roi de Rome

Le royaume d’Italie résultait de la transformation de la République italienne, d’abord connue sous le nom de République cisalpine, et dont la création fur reconnue par le traité de Campo-Formio d’octobre 1797.

Napoléon était déjà Président de la République italienne. Il fut proclamé roi d’Italie, à Paris, le 16 mars 1805, par des délégués de la République. Napoléon avait l’intention de laisser le royaume d’Italie au plus jeune fils de son frère, et de maintenir la France et l’Italie comme deux royaumes séparés : ces intentions sont exprimées dans le statut constitutionnel du 17 mars 1805, qui indique que les deux couronnes ne pourront jamais être réunies, et que les successeurs de Napoléon en Italie devront y résider; mais cette séparation des deux couronnes ne pourra prendre effet qu’une fois que la Sicile, Malte et les Iles Ioniennes auront été inclues dans le royaume, et qu’une paix générale règnera sur l’Europe (voir le texte intégral en italien)

Lorsque Venise est annexé au royaume d’Italie, le 30 mars 1806, le titre de « prince de Venise » est réservé aux héritiers présomptifs du royaume d’Italie (art. 9). Un décret du 5 juin 1805 défini la fonction de vice-Roi, que Napoléon attribue à Eugène de Beauharnais (1781-1824), fils de Joséphine. le prince Eugène est adopté le 12 janvier 1806, avec aucun droits sur la succession française, mais il reçoit (décret du 16 février 1806) des droits présomptifs sur le trône d’Italie, en l’absence d’un second fils de Napoléon, et reçoit le titre de prince de Venise, le 20 décembre 1807.

Les armoiries du royaume d’Italie sont :

Tierced per pale: 1) per fess a) Gules on a gonfalone two keys per saltire all or (Parma-Farnese) and b) Azure an eagle displayed argent, wings inverted, crowned and armed or (Modena-Este); 2) Argent a serpent erect per vert, crowned or, swallowing a child gules (Lombardia); 3) per fess, a) Azure the lion of Saint-Mark or (Veneto) and b) Gules on a cross argent a label or and in base sinister a tower of the second (Bologna). Overall an escutcheon bearing: or a crown radiant vert, on a bordure gules 8 plates. The shield encircled by the collar of the Legion of Honor on the breast of an imperial eagle or, within a mantle gules lined ermine, crowned by a royal crown.

Le royaume fut agrandi par l’annexion d’Urbino, d’Ancône, Macerate et Camerino (partie des États papaux), le 2 avril 1808. Les territoires cédés par l’Autriche sur la côte adriatique auraient pu faire partie du royaume. Ils furent organisés en « Provinces Illyriennes », le 14 octobre 1809 (ils incluaient Villach, la Carniole, l’Istrie, Fiume, Trieste, la Dalmatie et une partie de la Croatie)

Lorsque Rome et le reste des États papaux sont réunis à l’Empire français, le 17 février 1810, Rome se voit attribué le titre de deuxième ville de l’Empire, et le titre de « Roi de Rome » réservé pour le Prince Impérial (Art 7 : le prince impérial porte le titre et reçoit les honneurs de Roi de Rome »). Il sera porté par Napoléon (1811-1832), le fils unique de l’Empereur.