[ed-logo id=’7324′]

Latest Posts

1813 – Vingt-Deuxième Bulletin de la Grande Armée

, 30 août 1813

Le 28, le 29 et le 30, nous avons poursuivi nos succès. Les généraux Gustex, Doumerc et d’Audenarde, du corps du général Latour-Maubourg, ont pris plus de mille caissons ou voitures de munitions, et ramassé beaucoup de prisonniers. Les villages sont pleins de blessés ennemis; on en compte plus de dix mille.

L’ennemi a perdu, suivant les rapports des prisonniers, huit généraux tués ou blessés.

Le duc de Raguse a eu plusieurs affaires d’avant-garde qui attestent l’intrépidité de ses troupes.

Le général Vandamme, commandant le premier corps, a débouché le 25 par Königstein, et s’est emparé, le 26, du camp de Pirna, de la ville et de Hohendorf. Il a intercepté la grande communication de Prague à Dresde. Le duc de Wurtemberg, avec quinze mille Russes, avait été chargé d’observer ce débouché. Le 28, le général Vandamme l’a attaqué, battu, lui a fait deux mille prisonniers, lui a pris six pièces de canon, et l’a poussé en Bohême. Le prince de Reuss, général de brigade, officier de mérite, a été tué.

Dans la journée du 29, le général Vandamme s’est placé sur les hauteurs de la Bohême, et s’y est établi. Il fait battre le pays par des coureurs et des partis, pour avoir des nouvelles de l’ennemi, l’inquiéter et s’emparer de ses magasins.

Le prince d’Eckmühl était, le 24, à Schwerin. Il n’avait encore eu aucune affaire majeure. Les Danois s’étaient distingués dans plusieurs petites affaires.

Ce début de la campagne est des plus brillants, et fait concevoir de grandes espérances. La qualité de notre infanterie est de beaucoup supérieure à celle de l’ennemi.