[ed-logo id=’7324′]

Latest Posts

1806 – Douzième Bulletin de la Grande Armée

Halle, 19 octobre 1806

Le maréchal Soult a poursuivi l’ennemi jusqu’aux portes de .Magdeburg. Plusieurs fois les Prussiens ont voulu prendre position, et toujours ils ont été culbutés.

On a trouvé à Nordhausen des magasins considérables et même une caisse du roi de Prusse remplie d’argent.

Pendant les cinq jours que le maréchal Soult a employés à la poursuite de l’ennemi, il a fait 1,200 prisonniers et pris 30 pièces de canon et 2 ou 300 caissons.

Le premier objet de la campagne se trouve rempli. La Saxe, la Westphalie et tous les pays situés sur la rive gauche de l’Elbe sont délivrés de la présence de l’armée prussienne. Cette armée, battue et poursuivie l’épée dans les reins pendant plus de cinquante lieues, est aujourd’hui sans artillerie, sans bagages, sans officiers, réduite au-dessous du tiers de ce qu’elle était il y a huit jours, et, ce qui est encore pis que cela, elle a perdu son moral et toute confiance en elle-même.

Deux corps de l’armée française sont sur l’Elbe, occupés à construire des ponts.

Le quartier général est à Halle.

La lettre suivante, qui a été interceptée, contient un tableau fort détaillé de la situation des Prussiens après la bataille d’Iena.