[ed-logo id=’7324′]

Latest Posts

1805 – TREIZIÈME BULLETIN DE LA GRANDE ARMÈE

TREIZIÈME BULLETIN [1]

 

Haag[2], le 6 brumaire an 14.[3]

Le corps d’armée du maréchal Bernadotte est parti de Munich le 4 brumaire. Il est arrivé le 5 à Wasserburg[4], sur l’Inn, & est allé coucher à Altenmarkt[5] : six arches du pont étaient brûlées. Le comte Manucci[6], colonel de l’armée bavaroise s’est porté de Roth[7] à Rosenheim[8]. Il avait trouvé également le pont brûlé & l’ennemi de l’autre côté. Après une vive canonnade, l’ennemi céda la rive droite. Plusieurs bataillons français & bavarois passèrent l’Inn, & le 6 à midi l’un & l’autre ponts étaient entièrement rétablis ; les colonels du génie Morio[9] & Somis[10] ont mis la plus grande activité à la réparation desdits ponts ; l’ennemi a été vivement poursuivi dès qu’on a pu passer ; on a fait à son arrière-garde 50 prisonniers.

Le maréchal Davoust avec son corps d’armée est parti de Freysing[11] le 4, & s’est trouvé le 5 à Muhldorf[12] ; l’ennemi a défendu la rive droite où il avait établi des batteries très-avantageusement situées. Le pont était tellement détruit qu’on a eu de la peine à le rétablir. Le 6 à midi, une grande partie du corps du maréchal Davoust était passé.

Le prince Murat a fait passer une brigade de cavalerie sur le pont de Mulhdorf, a fait rétablir les ponts d’Œtting[13] & de Markekhl[14], & les a passés avec une partie de sa réserve. L’Empereur s’est porté de sa personne à Haag.

Le corps d’armée du maréchal Soult a bivouaqué en avant de Haag ; le corps du général Marmont couche ce soir à Wihsbiburg[15] ; celui du maréchal Ney à Landsberg[16] ; celui du maréchal Lannes sur la route de Landshut[17] à Braunau ; tous les renseignemens que l’on a sur l’ennemi portent que l’armée russe marche en retraite.

Il a beaucoup plu toute la journée ; tout le pays situé entre l’Iser[18] & l’Inn n’offre qu’une forêt continue de sapins, pays fort ingrat. L’armée a eu beaucoup à se louer du zèle & de l’empressement des habitans de Munich à lui fournir les subsistances qui lui étaient nécessaires.


NOTES

[1] In : Mémorial administratif du département de l’Ourte, n° 298 du 25 brumaire an XIV (16.11.1805), p. 161-162. Liège : J.F. Desoer, 1806. (Mémorial administratif du département de l’Ourte ; IX).

[2] Village au sud de Wasserburg, sur la route reliant Munich à Braunau.

[3] 28 octobre 1805.

[4] Ville sur l’Inn, à l’est de Munich, à mi-chemin sur la route de Salzbourg.

[5] Ville sur l’Alz, petite rivière tributaire de l’Inn, sur la route de Wasserburg à Salzbourg.

[6] Franz, comte Minucci, général-major de l’armée bavaroise (corps Wrede).

[7] Rott. Village sur l’Inn, au sud de Wasserburg et sur le route conduisant de cette ville à Rosenheim.

[8] Ville sur l’Inn, au sud de Wasserburg.

[9] Louis Antoine Morio (1771-1811). Colonel français, puis général westphalien (1807), ministre de la Guerre (1807-1810) et grand-écuyer du royaume de Westphalie, baron westphalien (1809), puis comte (westphalien) de Marienborn (1810).

[10] Justinien Victor Somis (1745-1836), général (1807), baron de l’Empire (1811).

[11] Freising, ville au nord de Munich, sur l’Isar.

[12] Mühldorf. Ville sur l’Inn, à l’est de Freising et en amont de Braunau.

[13] Neu- et Altötting, villages jumeaux sur l’Inn, en aval de Mühldorf.

[14] Marktl, village sur l’Inn, entre le confluent avec l’Alz, en amont, et celui avec la Salzach, en aval.

[15] Vilsbiburg, village sur la Vils, affluent du Danube, au sud-est de Landshut, sur la route de Braunau.

[16] Ville sur la Lech, au sud d’Augsbourg, sur la route conduisant au Tyrol.

[17] Ville sur le Danube, en aval de Freising et au sud de Ratisbonne.

[18] Lire: Isar.