[ed-logo id=’7324′]

Latest Posts

Lettres de Joubert – 17 juillet 1799

Grand-Pré, le 17 juillet 1799


J’ai reçu, mon père, tout ce que je vous ai demandé, et vous en remercie. Le courrier était à Grand-Pré le 14. Nous y sommes arrivés dans la nuit du 16 au 17. A demain le mariage. Je suis charmé que cela soit fini avant de commencer autre chose.

Comme je désire vous présenter mon épouse, sa famille a voulu faire aussi votre connaissance. Vous serez enchanté de M. et de Mme Sémonville; ils auront avec eux leurs deux fils, Resoul fils, le père; Cervoni, mon premier général; Boyer, Suchet, le frère de mon chef d’état-major, Marchand, ma femme et moi; voilà vos hôtes du 22 au 23. Grognet, Giraud, vous aideront à loger tout cela. Grognet a de l’argent; demandez-lui ce qui est nécessaire pour que rien ne manque. Employez mon linge, mon argenterie, ma batterie de cuisine, la Benoîte, etc. On veut absolument connaître ma soeur et ses enfants. Donnez donc vos ordres pour que les deux André y soient avec vous. Il n’y a pas d’excuse recevable. Envoyez-leur un exprès si vous ne les avez déjà avertis. Je ne les verrai pas de je ne sais quel temps… Ma future, qui vous charmera par son intéressante physionomie et par son caractère plus intéressant encore, vous présente ses respects. Nous vous embrassons tous deux.

Je suis, mon cher père, votre soumis et affectionné fils.