[ed-logo id=’7324′]

Latest Posts

L’armée wurtembergeoise en 1809

Infanterie wurtembergeoise - Augsburger Tafel
Infanterie wurtembergeoise – Augsburger Tafel

Infanterie de ligne

Infanterie légère

Cavalerie légère

Garde

Régiments

Von Phull
Herzog Wilhelm
von Camrer
von Franquemont
Prinz Friedrich
Kronprinz
von Neubronn

Bataillon de chasseurs à pied – König – Commandant : Major von Stockmayer

Bataillon de chasseurs à pied von Neuffer

1er bataillon d’infanterie légère von Wolff

2e bataillon d’infanterie légère von Brüsselle

Régiment de chevau-légers garde

Régiment de chevau-légers Herzog Heinrich

Régiment de chasseurs à cheval König

Régiment de chasseurs à cheval Herzog Louis

Bataillon de gardes à pied
Régiment de gardes à cheval

 

Au début de 1809, l’armée de Wurtemberg peut être divisée en deux parties distinctes. La première est constituée des 12.000 hommes du contingent que le pays doit fournir à la France, dans le cadre de la Confédération. La deuxième, et complètement séparée, dans l#esprit du roi Frédérique, plusieurs milliers d’hommes, directement sous ses ordres, et réservés pour la défense de son territoire et le maintien de l’ordre interne.

Infanterie wurtembergeoise - Augsburger Tafel
Cavalerie wurtembergeoise – Augsburger Tafel

L’armée montée (2.256 hommes) comprend 4 régiments de cavalerie légère, 3 escadrons de garde à cheval, un escadron de chasseurs « Leib » et un escadron de dragons. La cavalerie légère est forte de 2 régiments de chasseurs à pieds et de chevau-légers.

L’infanterie (9.991 hommes) dispose de 7 régiments de ligne (1.400 hommes par régiment), 4 bataillons d’infanterie légère (686 hommes par bataillon), un bataillon d’infanterie de la garde.

L’infanterie légère et 5 des régiments de ligne sont affectés à l’armée principale du Danube, Frédérique gardant le reste de l’infanterie pour défendre son royaume : la Garde, les régiments Prinz Friedrich et Franquemont.

L’armée dispose d’une artillerie (426 hommes) formée de 22 pièces, réparties en trois batteries (deux montées, une à pied). Chaque batterie montée est formée de 4 pièces de 6 et de 2 obusiers de 7.

Artillerie wurtembergeoise - Augsburger Tafel
Artillerie wurtembergeoise – Augsburger Tafel

Au début de la campagne, ce contingent de 12.676 hommes, a été attaché au VIIIe corps d’armée, mais par suite d’événements imprévisibles, il devient de facto le VIIIe Corps, sous l’autorité de Dominique Vandamme.