[ed-logo id=’7324′]

Latest Posts

1813 – Trente-Neuvième Bulletin de la Grande Armée

, 7 novembre 1813

Le duc de Tarente était à Cologne, où il organise une armée pour la défense du Bas-Rhin.

Le duc de Raguse était à Mayence.

Le duc de Bellune était à Strasbourg.

Le duc de Valmy était allé prendre à Metz le commandement de toutes les réserves.

Le comte Bertrand, avec le quatrième corps, composé de quatre divisions d’infanterie et d’une division de cavalerie, et fort de quarante mille hommes, occupait la rive droite en avant de Cassel. Son quartier-général était à Hochheim. Depuis quatre jours, on travaillait à un camp retranché sur les hauteurs à une lieue en avant de Cassel. Plusieurs ouvrages étaient tracés et fort avancés.

Tout le reste de l’armée avait passé le Rhin.

S. M. avait signé, le 7, la réorganisation de l’armée et la nomination à toutes les places vacantes.

L’avant-garde commandée par le comte Bertrand, n’avait pas encore vu d’infanterie ennemie, mais seulement quelques troupes de cavalerie légère.

Toutes les places du Rhin s’armaient et s’approvisionnaient avec la plus grande activité.

Les gardes nationales récemment levées se rendaient de tous côtés dans les places pour en former la garnison et laisser l’armée disponible.

Le général Dulauloy avait réorganisé les deux cents bouches à feu de la garde. Le général Sorbier était occupé à réorganiser cent batteries à pied et à cheval, et à réparer la perte des chevaux qu’avait éprouvée l’artillerie de l’armée.

On croyait que S. M. ne tarderait pas à se rendre à Paris.

S. M. l’empereur est arrivée le 9, à cinq heures après-midi, à Saint-Cloud.

S. M. avait quitté Mayence le 8, à une heure du matin.