[ed-logo id=’7324′]

Latest Posts

1805 – TROISIÈME BULLETIN DE L’ARMÉE D’ITALIE

TROISIÈME BULLETIN DE L’ARMÉE D’ITALIE[1].

Au quartier-général de Vago, le 8 brumaire an 14[2].

Après l’affaire du 7, l’armée avait pris position à Vago, deux milles en-deçà de Caldiero[3]. Le 8, à deux heures après-midi, elle attaqua l’ennemi sur toute la ligne. La division Molitor formant la gauche commença l’action ; celle du général Gardanne attaqua au centre, & celle du général Duhesme à la droite. Ces diverses attaques furent bien exécutées & heureusement conduites. Le village de Caldiero fut emporté aux cris de vive l’Empereur ! & l’ennemi fut poursuivi jusque sur les hauteurs.

A quatre heures & demie, le prince Charles fit avancer sa réserve forte de 24 bataillons de grenadiers & de plusieurs régimens. La bataille devint alors plus vive. Les troupes de S.M. déployèrent leur intrépidité ordinaire : la cavalerie chargea plusieurs fois & toujours avec succès ; des bataillons de grenadiers de la réserve donnèrent en même temps, & la baïonnette décida du sort de la journée. L’ennemi avait fait jouer plus de trente pièces d’artillerie qui garnissaient ses retranchemens. Malgré l’acharnement de sa résistance, il a été culbuté et poursuivi jusqu’aux pieds des redoutes au-delà de Caldiero.

Nous avons fait 3500 prisonniers ; le champ de bataille est jonché d’autrichiens ; le nombre de leurs morts & de leurs blessés égale au moins celui de leurs prisonniers. Le prince Charles a fait demander une trève pour enterrer les morts.

Notre perte est très-peu considérable en comparaison de celle de l’ennemi.

Le maréchal général en chef applaudit à la valeur & au dévouement de l’armée ; il fera connaître particulièrement les belles actions qui ont signalé la journée, & mettra sous les yeux de S.M. l’Empereur & Roi les noms des braves à qui l’honneur en est dû.


NOTES

[1] In : Mémorial administratif du département de l’Ourte, n° 298 du 25 brumaire an XIV (16.11.1805), p. 167. Liège : J.F. Desoer, 1806. (Mémorial administratif du département de l’Ourte ; IX).

[2] 30 octobre 1805.

[3] Village sur la route de Vérone à Vicence, dans le Véronais.