1813 – Cinquième Bulletin de la Grande Armée

, 27 mai 1813.

Le 26, le quartier-général du comte Lauriston était à Haynau. Un bataillon du général Maison a été chargé inopinément, à cinq heures du soir, par  3.000 chevaux , et a été obligé de se reployer sur un village. Il a perdu deux pièces de canon et trois caissons qui étaient sous sa garde. La division a pris les armes. L’ennemi a voulu charger sur le 153e régiment ; mais il a été chassé du champ de bataille, qu’il a laissé couvert de morts. Parmi les tués, se trouvent le colonel et une douzaine d’officiers des gardes-du-corps de Prusse, dont on a apporté les décorations.

Le 27, le quartier-général de l’Empereur était à Liegnitz , où se trouvaient la jeune et la vieille garde, et les corps du général Lauriston et du général Ré­gnier. Le corps du prince de la Moskwa était à Haynau ; celui du duc de Bellune manœuvrait sur Glogau. Le duc de Tarente était à Goldberg. Le duc de Raguse et le comte Bertrand étaient sur la route de Goldberg à Liegnitz.

Il paraît que toute l’armée ennemie a pris la direc­tion de Jauer et de Schweidnitz.

On ramasse bon nombre de prisonniers. Les villages sont pleins de blessés ennemis.

Liegnitz est une assez jolie ville de 10,000 habitants. Les autorités l’avaient quittée par ordre exprès; ce qui mécontente fort les habitants et les paysans du cercle. Le comte Daru a été en conséquence chargé de former de nouvelles magistratures.

Tous les gens de la cour et toute la noblesse qui avaient évacué Berlin, s’étaient retirés à Breslau ; aujourd’hui ils évacuent Breslau, et une partie se re­tire en Bohême.

Les lettres interceptées ne parlent que de la cons­ternation de l’ennemi et des pertes énormes qu’il a faites à la bataille de Wurtchen.